Mes dernières lectures

Hello ma jolie city !

Je réalise que je n’ai pas parlé de mes lectures par ici. Je ne lis pas forcément tous les jours, mais je m’y attache, parce que j’aime lire et j’aime les livres. Pour preuve, j’ai réussi à convaincre ma direction d’installer une boîte à livres. Le service logistique l’a fabriqué, c’est une superbe bibliothèque, on m’a demandé les dimensions que je souhaitais, comment je la voulais. J’attachais de l’importance au zéro déchet, et ils l’ont en partie construite avec de belles palettes en bois reçues lors de livraison de gros matériels au travail. Les ouvriers étaient hyper fiers d’y participer et ravis que le résultat me plaise. Elle est en place depuis quelques jours, et elle se remplie tout doucement, les gens me félicitent pour cette idée :) je suis aux anges.

Voici donc mes deux dernières lectures, un livre de Amélie Nothomb et le dernier livre de Raphaëlle Giordano que vous connaissez peut-être grâce à son roman « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ».

Amélie Nothomb, j’ai toujours entendu ce nom, mais je n’avais pas encore osé franchir le pas de lire ses livres, pourtant ils me tentaient énormément, je pensais qu’ils ne me plairaient pas, ou qu’ils seraient trop « intellectuels » trop « stricts ».

En faisant un vide-greniers, un jour, par hasard « Pétronille » était sur une table, combien le vendez-vous ? 50 cts, bref je l’ai embarqué en me disant on verra un jour.

 » Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans.  » Ce livre est sorti en 2014, la romancière cherche une camarade de beuverie, chose pas aisée à trouver.  Elle  rencontre Pétronille à une séance dédicace dans une librairie à Paris. Amélie Nothom a des principes, elle aime boire du champagne, certes mais pas seule. Une relation assez étrange naîtra entre les deux héroïnes, une amitié, des soirées de beuverie, une jolie amitié féminine. Pétronille serait en fait l’écrivain Stéphanie Hochet. Ce livre est mon premier d’Amélie Nothomb, je ne sais pas dire si j’ai aimé ou détesté, mais je l’ai lu en quelques jours, j’ai surtout été surprise et déçue de la fin. L’histoire d’une romancière très connue qui évolue dans un univers assez bobo parisien, et d’une écrivain en devenir et admiratrice d’Amélie Nothomb qui vient d’une famille communiste de labanlieue parisienne. 

Un avis assez mitigé, mais suffisant pour me donner envie de lire d’autres livres de cette romancière.

Raphaëlle Giordano « Cupidon a des ailes en carton », sorti le 3 janvier dernier.

« Meredith aime Antoine. Éperdument. Mais elle n’est pas prête. Comédienne en devenir, ayant l’impression d’être encore une esquisse d’elle-même, elle veut éviter à leur histoire de tomber dans les mauvais pièges de Cupidon. Alors, il lui faut se poser les bonnes questions : comment s’aimer mieux soi-même, aimer l’autre à la bonne distance, le comprendre, faire vivre la flamme du désir ? Meredith pressent qu’avec ce qu’il faut de travail, d’efforts et d’ouverture, on peut améliorer sa capacité à aimer, son « Amourability ».
 
Son idée ? Profiter de sa prochaine tournée avec sa meilleure amie Rose, pour entreprendre une sorte de « Love Tour ». Un tour du Moi, un tour du Nous, un tour de l’Amour.
 
Aussi, afin de se préparer à vivre pleinement le grand amour avec Antoine, elle doit s’éloigner. Prendre le risque de le perdre pour mieux le retrouver. Ils se donnent 6 mois et 1 jour. Le compte à rebours est lancé, rythmé par les facéties de Cupidon.
 
Meredith trouvera-t-elle ses réponses avant qu’il ne soit trop tard ? »

Un livre qui parle d’amour, et surtout comment le préserver. Un roman qui nous fait réfléchir sur les sentiments et comment ménager l’autre. Je l’ai lu assez facilement mais je vous avoue que l’héroïne Meredith m’a beaucoup agacé, son manque d’initiative, de prises de décisions, tellement indécise, sérieux dans la vraie vie elle n’aurait pas eu autant de chance. Merci les Editions Eyrolles pour la découverte.

Et vous, vous aimez lire ? vous en prenez le temps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Replies to “Mes dernières lectures”

  1. J’ai déjà lu un livre d’amelie Nothomb et je n’ai pas accroché à son style. Peut être que j’étais encore trop jeune

  2. J’ai lu beaucoup d’Amélie Nothomb mais pas celui-là! Bon après je t’avoue que je préfère ses premiers car désormais, je trouve qu’elle a trouvé « le truc » et que c’est toujours un peu facile. De bons bouquins mais rien de dingue.
    Pour ce qui est de Raphaëlle Giordano, je n’ai lu que son premier que j’ai détesté…

  3. j’étais ultra fan des Nothomb avant. Ses premiers romans sont des perles et ensuite elle m’a perdue dommage… En effet on dirait qu elle écrit que pour les rentrées littéraires du coup c est fait à la va vite

  4. Je n’ai jamais lu Amélie Nothomb. Je ne sais pas mais l’image que renvoie l’auteure me fait un peu peur et j’ai peur de ne pas apprécier.
    Les livres de développement personnel de Raphaëlle Giordano ne m’intéressent pas du tout parce que j’ai développé une espèce d’agacement envers cette tendance. Peut-être que je me trompe et que ça me plairait.

  5. Je n’ai jamais lu de livres d’Amélie Nothomb moi non plus. J’ai été déçu par le dernier livre de Raphaëlle Giordano, du coup je n’ai pas encore lu celui-ci, mais ça me fait bien envie quand même.

  6. Je ne connais pas Amélie Nothomb mais j’avoue que le personnage me freine. Faudrait que j’en lise un au moins une fois

  7. J’aimais beaucoup Nothomb ‘avant’, cela fait quelques années que je n’en lis plus, je devrais reprendre. Par contre R Giordano j’ai essayé une fois et ce n’est pas mon truc. Je lis beaucoup, beaucoup, encore plus avec ma liseuse.

Laisser un commentaire

*
= 5 + 7

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »