Et si vous couriez ?

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j’aime beaucoup courir. J’ai toujours aimé exercer une activité physique, mais courir c’est assez récent, depuis septembre dernier. J’ai commencé tout doucement, par 2 km, ensuite 3, 4 et là je suis à 6 km. Je participe parfois à des courses, pas dans le but de gagner ça n’arrivera pas ; mais essentiellement par plaisir et me dire que j’y arrive.

Etes-vous encore hésitantes ? Vous n’êtes pas convaincues par cet exercice ? j’admets que ce n’est pas toujours évident, certains jours les premiers cents mètres j’ai déjà envie de faire demi-tour ! mais je m’accroche, je souffre, et je tiens ! et ma satisfaction lorsque j’ai terminé : de voir s’afficher sur mon smartphone grâce à une application, que j’ai éliminé plus de 400 calories ! ça vous laisse rêveuses ?

J’ai envie de partager avec vous les points que j’ai pu constater depuis que j’ai débuté :

♥ courir m’a permis de perdre du poids, de me raffermir, je ne cours pas super vite, mais suffisamment pour faire travailler tous les muscles notamment les abdos et les fessiers. Je me souviens les premiers temps des courbatures dans tout le corps, la cellulite qui me tiraillait la peau. Pour perdre un peu de poids, j’accompagne mon footing d’un régime conseillé par une diététicienne. Je perds moins en ce moment car le gras se transforme en muscle. Les footings me permettent, lorsque je fais des écarts d’éliminer plus rapidement des calories.

♥ Depuis que je cours, je vois petit à petit l’aspect de ma peau plus lisse, l’impression que la peau d’orange s’atténue, ça me coûte moins cher que des crèmes « miracle » et des séances de « palper-rouler ».

♥ Malgré la souffrance des premiers kilomètres, en avançant on se sent de mieux en mieux ! surprenant ? à travers le footing, j’ai trouvé un moyen de me détendre. Pourquoi ? pendant une activité physique on produit des endorphines : les hormones du bonheur ! 

♥ La première course à laquelle, j’ai participé, je me suis sentie vraiment nulle, tout le monde me dépassait, c’était une catastrophe. Mais j’ai vite relativisé, j’ai tenu mes cinq km, et cela ne faisait que deux mois que je m’entraînais sur deux kilomètres !!! Du coup, j’ai persisté, pourquoi pas moi ? maintenant j’en suis à six kilomètres, car je persiste et je signe ! je crois en moi, je me sens plus sûre de moi, je vois mes progrès.

Bref, j’espère que cela vous aura donné envie ? Allez, prêtes ? courez !!!

*Laissez-moi un commentaire, j’adore papoter…

 

 

 

8 Replies to “Et si vous couriez ?”

  1. ah tu prêche une convertie là! avant le Cromignon, je courrais beaucoup, j’ai fait des semi-marathon, des 10 km, c’était ma drogue, avec la natation! Et quand je n’allaiterais plus, je compte bien m’y remettre!

    1. Waouh !!! bravo, mon objectif pour la fin de l’année c’est d’arriver à 10 km, mais je suis tellement lente… :lol:

  2. Félicitations ! J’ai essayé de multiples fois de commencer à courir. Et que c’est difficile ! Je n’ai pas ta persévérance et j’ai abandonné à chaque tentative…

    1. j’ai essayé aussi il y a quelques années, et je n’y arrivais pas ! et là, un déclic en septembre, envie de me sentir bien, et maintenant je ne peux plus m’en passer ! allez ça viendra !! :wink:

  3. C’est bizarre, faire du vélo, du roller , même de la trottinette je trouve ça normal avec mes enfants mais courir à coté bof j’ai l’impression que je serais ridicule. Faut dire qu’eux même ne sont pas fan de cross (j’ai bien tenté de leur proposer des séances d’entrainement le week-end quand ils faisaient du cross à l’école mais sans succès).

    Quand à faire de la course toute seule: là ça me semble inconcevable, je n’arrive pas à savoir pourquoi dans la mesure en je pourrais faire des chemins que je ferrais sans problème seule en marchant. Mais qui a bien pu me donner une si mauvaise image du footing? D’autant plus que mon père en a toujours fait (mais toujours en solitaire).

    1. je comprends, c’est pas évident ! lorsque je cours le week-end, HelloKitty m’accompagne à vélo, et je trouve ça plutôt sympa !
      fais une tentative ?
      :wink:

  4. J’ai toujours détesté courir à vrai dire… mais j’y pense de plus en plus depuis quelques temps.
    J’ai tenté l’année dernière de courir avec mes collègues de boulot mais je ne suivais pas alors ca m’a vite déprimé et j’ai laissé tombé.
    Je me dis pourquoi pas retenter seule maintenant qu’il fait beau. Avec tes points positifs et un bon coup de pied aux fesses je vais peut être m’y mettre tiens !

  5. Moi aussi je trouvais ça nul la course, mais quand on y a goûté aie aie ! que c’est bon !!! :lol: le bien que ça fait !!
    moi je préfère courir seule, au moins si je traîne, je ne me sens pas dévalorisée !
    allez je te donne un bon coup de pied !!! :lol:

Laisser un commentaire

*
= 5 + 8

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »