Etre maman, quel bonheur…

souffle maman

Etre maman, quel bonheur, c’est ce que l’on dit quand tout va bien n’est-ce pas ?

En ce moment, je suis partagée entre ce bonheur et un arrachage de cheveux, ou plutôt une déprime latente.

Je les regarde et ils me font fondre de bonheur, oui on peut dire cela. J’ai toujours voulu une famille nombreuse, j’ai toujours su que j’avais ce désir d’enfants, je les ai eu, cinq en tout, je n’ai pas fait semblant, certes. C’est mignon un bébé, ça gazouille, de jolis sourires, comment ne pas craquer à ce charme innocent ? Et puis, ils grandissent, chacun à leur manière…

Vous pensez faire au mieux, votre rôle de parents, votre rôle de maman, on apprend sur le tas, selon les circonstances, les parcours de la vie, le caractère de chacun, selon ses capacités. Il n’y a pas d’école, on ne nous remet pas de diplôme, on fait avec ce que l’on sait, ce que l’on observe chez les autres. Quelques fois d’autres familles vous font rêver, tout a l’air parfait. Vous vous surprenez à avoir envie de chialer au volant en repensant à cet ado/adulte rebelle qui vous fait du mal, je me demande où j’ai raté le coche, y-a-t-il eu une faille spatio temporelle ?

Je ne sais pas si on loupe quelque chose, c’est peut-être simplement la nature de chaque individu, et je découvre l’ingratitude de ma progéniture… mais que ça fait mal, à en crever… On doit composer avec ou sans d’ailleurs, dans les méandres de l’ignorance, ainsi va la vie.

Aurais-je la force de me relever cette fois-ci après tant de coups durs, je suis lasse, je suis épuisée…

Même si être maman n’est que du bonheur, évidemment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Replies to “Etre maman, quel bonheur…”

  1. Comme ton article me parle.
    J’avais également fait un article sur la difficulté d’être parent… parce que ma grande (19 ans) m’épuise depuis quelques années. Elle a été une ado. « difficile » ne trouvant pas sa place en fin de collège et au lycée, et elle est aujourd’hui une jeune adulte que j’ai du mal à reconnaître.
    Et je me pose ces mêmes questions : « où ai-je « merdé » ? qu’est-ce que je n’ai pas bien fait ? qu’est-ce que j’aurais pu faire pour qu’elle puisse avancer ? »
    Et je n’ai pas de réponses, juste ce sentiment que je suis épuisée d’essayer de lui apporter toute aide, qu’elle refuse, avant même d’y avoir réfléchi…
    Bon courage à toi.

    1. Le même comportement pour mon 21 ans, on n’a pas vraiment de réponse, si j’en ai certaines, mais ça n’excuse pas son comportement actuel :(

  2. comme je te comprends ! et encore les miens sont encore petits mais quelle insolence malgré tout du haut de ses 4 ans 1/2 ! on fait tout pour eux et on se demande ce qu’on a loupé, pourquoi ils sont comme ça ! j’espère que tu vas vite retrouver le moral !
    A très vite (ta jumelle d’anniversaire qui t’avait ecrit sur facebook :)

    1. ah ah joyeux anniversaire en retard :wink:

      1. on se l’était souhaité sur ta page facebook :)

  3. Pas facile facile… ici c’est la relation avec mon grand qui n’a jamais coulé de source et j’appréhende justement l’entrée dans l’adolescence… courage ma Sysy <3

    1. ah oui, bon courage !! :-|

  4. Un petit mot d’encouragement pour toi Sysy, SuperMummy parceque oui tu as l’air d’être une #supermum ^^ On fait ce que l’on peut chaque jour avec ce que l’on a et surtout ses propres états d’âme aussi! Non être Maman, ce n’est pas QUE QUE du bonheur, c’est aussi de la fatigue, de l’inquiétude et j’en passe. Bref un apprentissage à vie. Et come on le dit toujours « ça passe, tout passe » mais sur le coup ça peut être usant je peux te croire. Allez plein de courage à toi Super Mummy

    1. effectivement ça passe, mais avec au final des cheveux en moins, 15 kilos de plus :mrgreen:

  5. Comme je te comprends. Je pense que chaque enfant est une personne et que quoi que tu fasses ou ait fait, il devient ce qu’il devient, ce n’est pas de ton ressort hélas. Mais c’est aussi une période un peu bancale et plus tard, je suis sûre que tout ira bien mieux. Courage!

  6. On fait de son mieux, ce n’est pas toujours la bonne solution au final mais on y met de la bonne volonté, pour le bien de nos loulous, quel que soit leur âge…

    1. tout à fait :)

  7. Je te comprends je suis sûre que tu fais au mieux et que tu t’en sors très bien
    Parfois je repense à qui j’étais et je me dis que j’ai du en faire baver à mes parents

    1. c’est en devenant parent que l’on comprend mieux certains comportements des nôtres :wink:

  8. C’est difficile d’être déçue par quelqu’un qu’on aime de façon inconditionnelle. Mais ne t’inquiète pas je suis sûre qu’il comprendra l’importance et le sens de toutes les valeurs, l’amour, les bons moments que tu as semés autour de lui depuis petit.

    1. ça viendra un jour, sans doute :-|

  9. Je te lis à chaque publication du téléphone mais je ne peux commenter que du pc et je reviens ce matin pour te faire de gros bisous. J’ai lu cet article hier soir et j’ai eu la boule au ventre pour toi.

    bisous ma belle, je t’embrasse très fort car pas simple du tout.

    1. oh non pas simple, merci :)

  10. Courage ma douce…
    Tendres bisous.

  11. On pense toujours au bien de nos enfants, on fait tout pour eux du mieux que l’on peut mais parfois ça déraille et on ne sait pas trop pourquoi? Ces situations sont très difficiles à expliquer et à vivre! Je pense bien fort à toi. Je t’embrasse

Laisser un commentaire

*
= 4 + 3

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »