La grippe me l’a pris

hôpital

Il y a quelques mois, au début de l’année, celles qui me suivent depuis un moment, se souviendront certainement de cette période où je fus très malade… 

En fait, j’avais attrapé la grippe, non pas un rhume comme souvent interprétée. Lorsque j’entends aujourd’hui, une personne de mon entourage, dire qu’elle a la grippe, d’une part je m’éloigne, et d’autre part, je lui souligne qu’elle a bien de la chance d’être debout !

Elle m’est tombée dessus, je me souviens très bien, un jeudi, je sortais du bureau, j’ai commencé à me sentir très mal, c’était le jour des 18 ans du GrandM. Tout au long de la soirée, mon état s’est dégradé. Je suis restée à la maison le jour suivant, fièvre, courbatures, un épuisement total ; le samedi, n’en pouvant plus je me suis rendue chez mon médecin, je ne sais pas avec quelle force, pour apprendre que j’avais la grippe !

Sauf qu’aucun traitement ne m’était permis, je n’étais pas « seule »… Ma tension était à plus de 17… il fallait beaucoup de repos… ce que j’ai fait… mais cela n’a pas suffit… le mardi, j’ai commencé à perdre du sang, prise de panique j’ai appelé mon médecin, qui a essayé de me rassurer, me trouver un rendez-vous en urgence pour faire une échographie. Ce centre de radiographie qui m’a traitée comme une m***e, m’a laissée dans la salle d’attente plus d’une heure, où je me suis levée deux fois, pour leur demander quand je pourrais passer, et on m’a répondu « attendez déjà qu’on essaie de vous faire passer entre deux… » enfin, mon tour, le petit coeur battait toujours… mais je n’étais qu’à demi-rassurée… les écoulements de sang étaient assez aléatoires, des infections ont commencé, et puis l’échographie du premier trimestre, que j’ai faite chez une sage-femme échographiste, (je vous reparlerais de cette sage-femme). La seule parole dont je me souvienne « votre bébé est mort », et hop elle m’a presque mise à la porte, je n’étais plus intéressante…

J’en suis sortie en état de choc, je ne croyais pas ce que je venais d’entendre, j’étais effondrée. J’en voulais à la terre entière, à cette collègue qui était revenue à moitié guérie, aux urgences qui nous avaient super mal reçu un samedi soir à minuit, à cette sage-femme qui n’a eu aucune compassion, à mon médecin qui n’a peut-être pas réagi assez vite, j’étais en colère,  je sais c’était tellement plus facile d’en vouloir à tous … je me sentais démunie, vouloir revenir en arrière, hurler, frapper, mais rien ne sortait de ma bouche, j’étais abasourdie, désespérée.

A ceux qui m’ont balancé, mais tu en as déjà cinq, ça va aller ! mais alors quoi ? qu’est-ce que ça veut dire, je n’avais pas le droit de souffrir sous prétexte que j’ai 5 enfants ?! Je suis consciente, je suis chanceuse, j’ai des enfants, d’autres femmes n’y arrivent pas, mais j’avais le droit d’avoir mal…

J’ai eu peur de cette anesthésie générale, où tout s’arrêterait. Je me suis réveillée, en espérant que c’était un horrible cauchemar, mais non. 

Je me suis sentie vieille, incapable d’avoir ce petit dernier. Je ne m’y étais pas préparée, nous voulions tellement ce dernier enfant. J’ai mis plusieurs mois à remonter la pente, je n’arrivais pas à en parler, je me suis investie à fond dans un projet pour tenter d’oublier, il serait arrivé en septembre dernier, ce petit bout, après examen, était tout à fait normal, mais trop petit pour combattre ce virus.

Heureusement, j’ai un gynéco du tonnerre, qui a su me rassurer, on laisse faire la nature et on verra… 

sélection HC

43 Replies to “La grippe me l’a pris”

  1. Je quoi te dire. Tu me laisse sans voix et avec la chair de poule.
    Prends soin de toi et de ceux que tu aimes.
    Bises

  2. je suis sans voix et franchement je suis désolé pour toi
    mais come tu dis laisse la nature faire et surtout prend soin de toi
    je te fais plein de bisouss !!

    ps : et pour les gens qui critique parce que ta 5 enfants tu t’en fous c ta vie et tu la vis comme tu en a envie
    si t’en veux un autre c ton choix et tu e……….. les autres
    bisouss

    1. On a laissé la nature faire, mais encore une fois elle nous a frappée :(

  3. ho ma sysy je pleure … tellement tes mots résonnent en moi …

    1. Merci d’être toujours là

  4. Bonjour
    Je ne savais pas :( je suis très émue :( je ne sais que dire

  5. Oh quelle histoire triste, j’en suis navrée. Je savais que tu étais malade en début d’année mais je ne savais pas qu’il y avait un petit bout avec toi.
    Le personnel pas sympa du tout. J’ai eu presque le meme cas avec la personne qui devait faire ma première echo pour savoir depuis quand j’était enceinte. Comme l’embryon était trop trop petit, il ne pouvait pas le dire si c’était un œuf vide ou pas. Il a pas été rassurant. Il me dis sa comme sa en plus c’était le jour de mon anniversaire. Je suis sortie en pleurant et pleurer pendant 1 semaine, date du prochain rdv d’echo. Mon homme me rassurait comme il pouvait, il était tout aussi triste que moi mais voulait pas me le montrer.

    1. Je n’arrivais pas à en parler
      le personnel médical ne réalise pas toujours, dans quel état il nous laisse…

  6. mamandoudouce dit : Répondre

    Je suis abasourdie par ton récit. Quel choc… Je n’ai pas de mots mais je comprends ta douleur et ta peine. Je suis sincèrement désolée et j’espère que la nature vous réservera une belle surprise! Je t’embrasse <3
    PS: Je hais les collègues malades qui viennent bosser,qui te font la bise, t'éternuent dessus… Je suis désormais sans pitié..!!

    1. Je ne fais plus la bise au travail, je parais pour la « sauvage » mais je m’en tape
      Et puis le mauvais coup du sort s’acharne encore une fois… :(

  7. Oh, je n’avais pas su… Que c’est dur ! Bon courage à toi, malgré les mois passés… <3

    1. Normal, Marie, je n’ai jamais réussi à en parler…

  8. Oh, c’est dur !! Quelle peine tu as du avoir. Et les gens, comme ils peuvent être méchants et sans tact ! J’espère que vous pourrez l’avoir votre petit dernier :)
    Bisous <3

    1. Le tact, certaines personnes ne connaissent pas trop…
      ce petit dernier, la nature a laissé faire les choses, mais le mauvais s’est encore acharné sur nous…

      1. J’ai malheureusement lu ça sur fb hier :(
        Je suis si triste pour vous. Mais si vraiment il doit venir il viendra ne t’en fait pas. Je vous le souhaite. Plein de bisous de réconfort <3 repose toi bien

  9. Si les So blogueuses font diversion ma foi… Continuons !!! lol
    L’est située où ton gynéco du tonnerre ??? (on en reparlera)
    Prends soi de toi là hein il le faut !!! et à bientôt !!!

    1. oui mais cette fois-ci, ce sera l’emménagement de notre nouvelle maison qui fera diversion :(

  10. oh c’est horrible d’entendre une phrase pareille! quels barbares! je suis si désolée pour toi…je sais à quel point c’est dur…

    1. oui je me souviens de tes articles :(

    1. Merci Isabelle, pour ton soutien !

  11. Plein de pensées pour toi et ce petit bout trop fragile ♥
    Tu as raison de rappeler que la grippe n’est pas si anodine que ça et qu’enceinte, il faut vraiment se préserver.
    La perte d’un enfant, que ce soit le premier, le 6ème, qu’il ait 1, 10, 40 ans ou qu’il soit encore au chaud dans ton ventre, est forcément une épreuve pour ses parents, sa famille.
    Ceux qui n’arrivent pas à le concevoir n’ont qu’à passer leur chemin plutôt que parler sans réfléchir.

    1. Oui et ce qui m’agace d’autant plus, ce sont les gens qui insistent en se plaignant qu’ils ont la grippe alors que ce n’est qu’un petit rhume !
      et ces personnes qui viennent au travail avec leurs microbes et qui ne se lavent jamais les mains !
      Merci pour ton mot ♥

  12. oh :( effectivement ça a du être terrible…
    Je suis toujours effarée de lire ce genre de témoignages… je trouve ça fou a quel point le personnel médical peut être aussi froid dans de tels situations :(

    1. oui et j’ai eu à faire une deuxième fois à cette personne, et elle est vraiment horrible !
      par contre à l’hôpital, ils ont été adorables, heureusement !

  13. Ah c’est horrible ! quelle manque de tact, de délicatesse !
    ♥ ♥ ♥

  14. Oh mince :(
    Je t’envoie plein de bisous et de réconfort <3

  15. Des bisous Sysy !!! Je pense fort à toi, à vous <3

  16. Ma Sysy, je t’embrasse de ton mon coeur.

  17. On entend de plus en plus de personne se plaindre de l’inhumanité des centres médicaux, du personnel… même s’il ne faut pas généraliser. Ce qui t’es arrivé n’a pas de nom, ta souffrance existe et doit être prise en compte par les professionnels. Le contraire n’est pas admissible.
    Courage, entoures toi de personnes qui t’aiment et qui connaissent ton histoire….
    Courage !

  18. Je suis desole que tu ai subit les reflexions affligeantes des medecins ou des gens. Je suis vraiment desole que tu es eu un personnel medical sans psychologie. J’admire ton courage et ta force mental. Tu es forte alors continue a faire ce que tu veux, ce que tu ressens. Je t’envoie des milliers de hugs!

  19. coucou, je me joins à tous et toutes je suis restée bouche bée devant ton article, dès fois les personnes peuvent être affreuses dans le cadre de leur métier, quel manque d’humanité. Je te souhaite un énorme courage pour surmonter cette perte et oui, la nature peut avoir du bon, j’ai perdu mon premier et j’ai eu mes deux fils ensuite ;) et oui, tu as le droit de souffrir de cette perte même si tu,as déjà 5 enfants, tu es normale et humaine ;) je t’envoie pleins de gros bisous courageux ;)

  20. Les mots sont impuissants dans de telles circonstances, je suis triste pour toi… Prends soin de toi… Bisous

  21. touchée par ton billet, je comprends ce que tu peux ressentir je pense car je suis passée par là…j’en avais parlé sur le blog http://www.chocoladdict.fr/2011/05/fausse-couche-et-apres/…je pense bien à toi

  22. Oh, je suis sincèrement désolée pour toi…
    Je sais ce que c’est également, je viens de faire une 2ème fausse-couche, et je connais cette culpabilité, cette fâcheuse habitude de se dire « tiens là je devrais passer la 2ème écho », « là il serait déjà né »,… Mais moi dans mon malheur j’ai eu la grande chance, les 2 fois, de tomber sur du personnel médical vraiment super attentionné: gynéco, sage-femme, secrétaire du gynéco, échographiste,… dans 3 hôpitaux différents tous ont toujours été adorables et ont fait en sorte que ce soit le moins douloureux pour moi. La nana sur laquelle tu es tombée est vraiment odieuse de t’avoir traitée de la sorte…
    Et ce n’est pas parce que tu as 5 enfants, que ta peine est moins lourde… Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite.

  23. Je suis très triste et ton histoire me replonge directement vers la mienne . J’ai perdu un fils à 8 mois de grossesse . Le gyneco m’as seulement dit « L’activité cardiaque est au plus bas  » . 5 ans apres ces mots résonnent toujours dans ma tête chaque jours qui passe . c’était son anniversaire le 21 octobre .
    Les gens qui n’ont as vécu un tel drame tentent de nous dire des gentilles choses pour nous remonter le moral mais le font souvent très maladroitement . Au final c’est plus vexant qu’autre chose .
    Pleure ma Sysy et parle-en quand tu en as besoin à une amie , ton homme , une copinaute de confiance et même à un professionnel s’il faut car c’est une douleur immense et souvent illégitime aux yeux des gens , pourtant elle est bel est bien là .
    Je t’embrasse tres fort ma belle et t’envois des milliers de <3 et de bisous

  24. Je suis vraiment désolée, bien que sans enfant je comprends complètement ta(votre) peine, mais tu es forte je le sens et tu vas remonter la pente et avoir de très beaux jours et je l’espère une nouvelle bonne nouvelle.
    Beaucoup de bisous et de pensées pour toute la famille.

  25. Je ne savais pas mais c est bien que tu puisses désormais en parler, ca peut aider de lire d ‘autres témoignages, je t envoie pleins de bisous.

  26. Je ne connais que trop ce sentiment d’impuissance et de colère… Remets-toi vite et je nous souhaite un petit pour 2014 ;) Bisessssss

  27. que dire a part je comprends…..
    une histoire pas pareil mais l issu est la meme.
    le chemin est long je vois aujourdhui

Laisser un commentaire

*
= 4 + 9

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »