Visite au Musée de l’abeille à Xaintrailles

Hello la city !

Aujourd’hui ça bourdonne sur le blog on file visiter le Musée de l’abeille à Xaintrailles, commune située dans le Lot-et-Garonne, proche de Nérac.

LOffice du Tourisme de l’Albret a eu la bonne idée de nous mettre au programme cette visite, et je les en remercie. On en est sorti totalement changé sur la vie des abeilles.

Durant ce séjour, nous n’avons rencontré que des passionnés de leur région et de leur métier, un vrai bonheur.

Ce Musée est consacré à l’apiculture depuis les temps anciens. La famille Colombano nous présente la vie des abeilles et la récolte du miel utilisé au fil du temps. C’est M.Colombano qui a débuté vers l’âge de 11 ans lorsqu’il a reçu une première ruche. Il a su communiquer sa passion à son épouse mais aussi à sa fille Hélène, qui depuis la retraite de son papa, a pris la relève.

La visite dure un peu moins de deux heures, mais c’est un véritable régal à les écouter. On sent leur amour pour leurs abeilles et les abeilles, on pourrait les écouter pendant des heures.

Vous saviez que chez les abeilles, c’est la femelle qui fait tout ? en fait le mâle est un véritable pacha ! blanchi, nourrit, logé, son unique activité est de féconder une Reine, si il y arrive.

Avec cette visite, j’ai une toute autre vision de l’abeille que j’ignorais. Pour moi  l’abeille c’est la reine de l’intelligence, j’en suis bluffée. Lorsque j’écoutais toutes ces explications, j’avais l’impression d’entendre parler d’humain, tellement le comportement pourrait être semblable.

Chez abeilles, il y a les gardiennes qui filtrent l’entrée aux ruches à savoir : elles vérifient si les abeilles appartiennent bien à la ruche, ou bien si c’est une voisine mais qui pourrait être bénéfique, maline ces abeilles. Il y a les abeilles qui « ventilent », avec leurs milliers de battements d’ailes maintiennent la température de la ruche. Les abeilles qui créent les cellules où seront placées les larves, selon leur sexe, d’un côté ou l’autre d’un rayon de la ruche, formé par des cellules hexagonales de cire d’abeille. Les abeilles ouvrières qui ne sont là que pour nourrir la Reine et les larves. Les abeilles butineuses qui récolte le nectar qui ne vit que quelques jours.

Il y a la Reine, nourrie exclusivement de gelée royale. Elle est unique. Comment on devient Reine des abeilles ? Les abeilles ouvrières ont besoin d’une Reine, lorsque la leur devient trop vieille, elles choisissent quelques larves qui sont placées dans des loges royales et les nourrissent de gelée royale (« lait des abeilles ») substance qui provient des abeilles ouvrières grâce à des glandes contenues dans leur tête. C’est cette gelée qui permet de modifier une abeille en Reine. Vous me direz pourquoi plusieurs larves alors qu’il ne faut qu’une Reine ? eh bien tout simplement, lorsque les jeunes reines sortent de leurs loges royales, la plus forte deviendra la Reine, elle aura tué les autres.  Ensuite, elle fait son vol nuptial, tous les mâles la suivent, aux plus rapides la chance de la féconder.

Madame Colombano en connaît un rayon sur les abeilles, ensuite elle nous a présenté les anciennes ruches en osier couvertes de bouse de vache pour l’isolation. Nous avons pu voir la vie des abeilles à travers une ruche vitrée et admirer la Reine. Saurez-vous la reconnaître sur la première photo ? la plus grande en plein milieu

Après ces belles explications et cette chouette visite, nous avons pu tester différents miels de leur fabrication. Le miel de bruyère pour voies respiratoires, je confirme ça a fonctionné sur moi ! du miel de printemps, du miel d’oignon à servir tiède sur du fromage, miam ! du miel de tournesol, de la gelée royale, du pollen.

Avant cette visite, je n’étais pas une grand fan de miel, je l’avoue. C’est surtout MonChéri et les garçons qui en consommaient régulièrement.

A la fin de la visite, Mme Colombano nous a fait goûter leurs différents miels, et puis là, j’ai totalement changé d’avis, qu’est-ce que c’est bon du VRAI miel ! oui j’insiste car saviez-vous que c’est un produit que même les pays asiatiques « copient » ainsi que certains industriels français ? vous pensez acheter du miel en grande surface mais que nenni ! voilà sans doute pourquoi je n’appréciais pas plus que ça.

Désormais, je consomme ma petite cuillère de pollen au quotidien, qui est très bon pour la santé. Et j’ai remplacé le sucre par le miel dans mes tisanes, et ainsi de suite…

       

Je pense que vous l’aurez compris, je suis une grande fan de cette famille et de leur passion, ce qu’ils sont su nous partager. Fan de leurs produits ♥

Et vous, le monde des abeilles et du miel ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Replies to “Visite au Musée de l’abeille à Xaintrailles”

  1. Comme il est sympa ce musée!

  2. génial ce musée :)
    j aime beaucoup les abeilles et les vrais produits de la ruche !

  3. Je ne suis pas fan des abeilles… Mais mes enfants sont allés plusieurs fois voir leur travail quand ils étaient petits.

  4. Merci pour toutes ces infos !

  5. C’est génial ce musée ! Je n’aime pas le miel sauf celui de Guadeloupe ! Les fleurs butinées font toute la différence

Laisser un commentaire

*
= 4 + 5

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »