On n’oublie pas ses racines…

Pour le Défi du Jeudi, nous avons choisi le thème des « racines« …

Je pense surtout à nos racines, celles que l’on ne peut pas renier ! Mes racines, bien lointaines, et si troublantes quelque part, lorsque je dis d’où je viens, on me fait souvent la réflexion « oh mais je n’avais jamais rencontré quelqu’un de là-bas ! »

Depuis bientôt treize ans que j’ai quitté mes racines, là où je suis née, là où mes parents vivent encore ainsi que quasi toute ma famille. Mes racines sont d’un mélange franco-américain, et depuis que je vis à Toulouse, cela m’arrive de me poser les questions, tu te sens française ? tu te sens de ton île ? Tu te sens toulousaine ? j’avoue que c’est très perturbant, surtout par des moments de blues, j’ai l’impression de n’être de nulle part…

Mon île je la connais (presque) par coeur, chaque rue, chaque commerce, chaque école, le port, ses odeurs, son rythme… qui font mes racines, ma force, ma faiblesse lorsque ça me manque.

Si je revenais chez moi, je me sentirais quelque peu  étrangère, les gens ont aussi poursuivi leur route… les enfants petits lorsque je suis partie sont devenus adultes, je ne les connais, ils ne me connaissent pas…

Comme le chante si bien Gérald Palmas, mon idole depuis ses débuts « Un homme sans racines », lui qui vient de la Réunion vivant en France, il le décrit si bien.

Lorsque je rêve, ce qui est très marrant, les scènes se passent avec des personnes que j’ai connu en France mais l’action se passe très souvent dans les rues de chez moi, je les connais si bien ! C’est difficile, parfois, de ne pas se sentir réellement chez soi, de ne pas retrouver les visages de son enfance, ou de pouvoir montrer à son enfant « c’était mon école »…

Les racines sont nécessaires à l’histoire de la famille, important de le rappeler à ses enfants, mais ces racines s’éparpillent si vite et si facilement, lorsqu’il y a départ, ou mauvaise entente familiale… Depuis petite, j’ai toujours énormément questionné ma mère sur l’histoire de la famille, je voulais tout connaître de mes racines, tout comprendre, j’étais avide de toute information !

Et vous, les racines ?

Chez :

MaCyMa

 

 

Merci à toutes !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Replies to “On n’oublie pas ses racines…”

  1. http://minhacasablogdotcom.wordpress.com/2013/05/16/des-racines-et-des-ailes/

    et voilà…
    Bonne journée

    ps :
    je confirme, avant toi je ne connaissais personne de cette ile là… lol

  2. je m’interroge bcp sur mes racines
    mais je ne les connaitrai pas car bcp de choses ont changer dans ma famille et
    surtout de la souffrance !!

  3. Mes racines… sur une branche, je ne peux pas remonter bien loin. Tout est dit ici http://maman-trouvetou-maman-partage.blogspot.fr/2013/05/racine-defi-du-jeudi-9.html

  4. coucou
    pas simple en effet, qui on est, d’où on vient…. avec ce défi, je vois que je ne suis pas la seule à ne pas savoir, excellent idée de thème, ma participation : http://labonoccaz.blogspot.fr/2013/05/mes-racines-une-etrange-histoire-lol.html
    bisous

  5. Coucou, super article et la musique est vraiment sympa … tu résumes bien tout cela … les racines on se les construit aussi .. voici ma participation http://www.fromside2side.com/2013/05/et-nos-racines-dans-tout-cela.html

  6. Mes racines proviennent d’une endroit perdu (sans internet, lol) que je connais très peu, trop peu. Je n’y ai jamais réllement vécu mais c’est la Terre de mes ancètres et mes racines s’y trouvent. C’est un peu bizarre quand on y pense de penser que ces racines sont à un endroit où on n’a jamais vécu, c’est mon ressenti .

Laisser un commentaire

*
= 4 + 0

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »