Tu fais quoi si…

sysyinthecity

Tu fais quoi si… tu te fais attaquer par un dinosaure ?

Non non en fait je plaisante, non mais franchement on se pose souvent cette question lors de certaines circonstances : tu fais quoi si ?

C’est vrai, non ? ça ne vous est jamais arrivé ? à chacune de mes grossesses, et je ne dois pas être la seule, on se pose mille et une questions, et souvent des négatives, parce qu’on angoisse, on a peur, et je m’étais posé la question et si je fais une fausse-couche ? et s’il m’arrive quelque chose à l’accouchement, je  questionnais aussi MonChéri « tu fais quoi si ? » Pour les fausses-couches, on s’imagine le  pire, on se dit qu’on n’y survivrait pas, mais sincèrement à cette question « tu fais quoi si … » on ne connaît véritablement pas notre réaction. J’en ai un souvenir atroce de mes deux FC, surtout la dernière, j’étais à mon cinquième mois… j’étais à mille lieux  d’imaginer ma réaction si on m’avait demandé « tu fais quoi si… » J’ai été très bas, vraiment très bas, au plus profond de ma souffrance, mais aujourd’hui pour remonter plus forte, cela m’a pris presque trois années… ce n’est pas rien.

J’en aurais d’autres exemples, des tristes et des moins tristes, pourquoi d’ailleurs ce sont les plus tristes qui reviennent à la surface, est-ce parce que j’ai aperçu une araignée ce matin « araignée du matin,chagrin » ?

Tu fais quoi si… on t’annonce que tu vas avoir une fille, j’en ai pleuré de joie ! imaginez une fille parmi quatre garçons, quoique je m’en mords un peu les doigts, vive la pré-ado ^__^

Et toi, tu fais quoi si.. ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Replies to “Tu fais quoi si…”

  1. Bonjour, j’ai participé mais pas moyen de mettre le lien…
    Pour les dinosaures j’ai eu une idée, pour le reste ma foi… on fait ce que l’on peut !
    Bonne journée

  2. Par chez moi, on dit qu’il faut tuer l’araignée du matin, pour ne pas avoir de chagrin, mais pas celle du soir, signe d’espoir.

  3. Je ne me suis pas trop posée de questions pendant ma grossesse… j’ai laissé les choses venir… Bon, j’ai de mauvais souvenirs mais la poulette a fini par arriver :) et en bonne santé :)

  4. Quand j’étais enceinte, c’était plutôt « tu fais quoi si ton bébé est trisomique? » parce qu’il y en a eu dans la famille. Heureusement, ça n’a pas été le cas.

    Je t’envoie encore une brassée de chaudoudoux pour adoucir les cicatrices de tes FC.

    Tu trouves que c’est plsu compliqué à gérer une pré-ado fille ?

  5. A ma première grossesse je ne me suis posée aucune question, enfin, pendant les deux premiers trimestres… pourtant elle a été la plus difficile (en dehors de celle qui s’est terminée par une fausse couche bien sûr), comme quoi, l’optimisme n’empêche pas les problèmes…

  6. oui moi on me la souvent posé ses derniers temps a lire sur mon blog
    http://thelifeofamother.over-blog.com/2016/03/tu-fais-quoi-si-defis-du-jeudi.html
    des bisouss

  7. Je pense qu’on est incapable de savoir à l’avance comment on réagira à une situation.
    Je pensais que je ne pleurerai pas au décès de mes grands mères et pourtant j’ai pleuré.
    Je ne sais absolument pas si en cas de situation de danger, un instinct me poussera hors de mes limites ou si j’attendrai sans bouger que ça arrive … comment être sûre ?

  8. J’aurais adoré avoir une fille…
    Mais c’est bien les garçons aussi ;)
    En ce qui concerne les émotions, on ne peut pas prévoir à l’avance nos réactions
    Bisous

Laisser un commentaire

*
= 3 + 2

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »