Ce petit dernier que je n’aurais pas…

mes 5 ♥

Cette phrase retentit souvent dans ma tête, il faut que je m’y fasse…

Je vous avais dit il y a plusieurs mois, que j’espérais ce petit dernier, mais mère Nature en a décidé autrement.

On m’avait conseillé d’attendre au moins six mois si nous souhaitions tenter à nouveau, les six mois sont passés, bien plus même… nous en sommes à onze mois jour pour jour, cet instant où je n’oublierais jamais cette terrible nouvelle, celle qui nous détruit un peu à l’intérieur.

Les jours, les semaines, les mois ont passés, j’ai refait surface tout doucement, difficilement, après une déprime inavouée ou inavouable je ne sais pas trop. Je n’ai pas contrôlé mes crises de boulimie, je n’ai même pas essayé d’ailleurs, j’ai mangé tout ce qu’il me passait sous la main, vidé les assiettes des enfants, mangé du chocolat…

Et puis, le temps était venu, de me réveiller, de prendre une décision, et puis ce fût non, ensemble, ça m’a brisé le coeur, arraché les tripes, retourné dans tous les sens. Trop peur d’un nouvel échec, de me voir à nouveau au fond du gouffre, on a dit stop !

Les premiers temps, même si la décision était faite, j’y avais du mal, le travail a fait son chemin, le deuil s’est fait progressivement.

Aujourd’hui, je regarde les naissances, les ventres arrondis mais avec un autre regard, il y a quelques mois, ça me faisait mal, je les enviais, je pleurnicher en douce. Maintenant, je prends du recul, en me disant que j’ai cinq beaux enfants en bonne santé et que c’est une énorme chance. Je regarde ces nourrissons en me disant que c’est chouette, envie de croquer ces cuisses potelées, mais rien de plus, je pense aux nuits blanches, aux biberons, aux coliques et ça me console ^__^

Je regarde grandir mes petits derniers, comme un sentiment de profiter de moments comme une dernière fois, j’enregistre au fond de ma mémoire certains clichés, je regarde « au ralenti » pour en profiter encore plus…

27 Replies to “Ce petit dernier que je n’aurais pas…”

  1. Regardes les a chaque instant profites, la vie passe trop vite

  2. Oh ma belle je te fais plein de câlins de réconfort
    Je t’aurais bien sauté dessus samedi tiens pour te les faire mais ça aurait jasé sauvage…
    Un cap sacrément difficile
    Il y aura toujours des crétins pour te dire que cinq enfants c’est bien que tu devrais être contente
    Mais une envie de maternité c’est dans les tripes, faire le deuil de cette envie est toujours un moment douloureux et particulièrement compliqué.
    J’ai trois enfants je me disais que Minibulette était la der de der, et je me surprend parfois à avoir envie de nouveau d’un ventre rond et tout ce qui va avec.
    Chacune d’entre nous à son maximum, un moment ou l’on se dit stop et ou l’envie n’est plus là on sait que nous sommes complète. Quand ce n’est pas le cas c’est un parcours ou le temps fera son travail mais c’est super dur oui.
    Tu es une warrior tu surmonteras cette épreuve avec ton cocon mais je comprend totalement
    Bisous d’amour avec des arc en ciel et des paillettes^^

  3. Profite de tes enfants <3

  4. Je t’embrasse bien fort. Profite de tous ces moments, tu as bien raison.
    ❤️

  5. J’aimerai déjà bien en avoir un… mais quand on te quitté au bout de 12 ans sans explications à part « C’est pas ta faute, c’est comme ça » – vive le 29 août 2013, jour de la Sainte Sabine…

  6. C’est ce que je me dis aussi, même si je n’ai pas connu ton drame je sais qu’il n’y aura pas de petit dernier alors, comme tu le dis joliment, je regarder mes enfants, grandir et j’ai hâte de découvrir avec eux, tout ce qu’ils vont découvrir , bisous tout doux .

  7. Ton billet est émouvant, j’ai envie de te serrer dans mes bras. Je crois que, que l’on ait 1, 2, 3, 5 enfants, plus… le deuil de la grossesse, du nourrisson, du petit dernier, est dur à faire. Ces moments sont tellement beaux et fugaces… Mais il y aura d’autres projets (dont celui de voir grandir tes 5 beaux enfants et de continuer à les accompagner le mieux possible).
    Je te fais des bisous

  8. Je t’envoie des chaudoudoux. Profite bien de tes 5 merveilles.

  9. mamandoudouce dit : Répondre

    Je t’envoie d’énormes bisous

  10. Pleins de bisous tout doux… Un bien joli article, rempli d’amour!

  11. <3 !
    Profite de chaque moment !

  12. En effet ce n’est pas toujours evident comme decision!!!
    Ici quand l’homme a refusé un petit dernier ( un petit troiz’) je me suis senti mal après!!! et puis finalement je me dis que c’est bien comme ça vu nos jobs et le rythme que je donne a mes 2 garçons.
    Je les regarde grandir et c’est bien….
    bisous Sysy

  13. Décision difficile à prendre, je comprends qu’il ait fallut du temps pour la digérer, l’accepter.
    Comme tu dis, tu as cinq beaux enfants en bonne santé et ça n’a pas de prix. Prends soin de toi et profite d’eux !!

  14. Pleins de courage, tu as raison de penser aussi aux côtés difficiles d’un nouveau né , cela peut t’aider. Et comme tu dis tu as déjà 5 beaux enfants en pleine santé. profites bien d’eux. Et tu as déjà super bien réussit ta vie de maman avec eux.
    bises

  15. Te serre fort… Y’a pas de mots qui consolent… ♥

  16. Hélas je suis dans ton cas… et je n’ai qu’un enfant. Au vu de mon âge, et après avoir perdu un bébé à 6 mois de grossesse, c’est très très difficile de faire le deuil… Alors dis-toi que tu as cette chance d’avoir déjà une belle grande famille….

  17. Je suis contente de trouver ce billet, qui signifie surtout que ton cœur va mieux et que tu es plus apaisée :)

  18. C’est la réflexion que j’ai eue il y a quelques semaines… il n’y en aura pas d’autres… profite !

  19. J’en suis à peu près à ce stade, où la douleur et la frustration commencent à faire place à la résignation. En fait, j’ai hâte de me résigner, comme toi, pour ne plus souffrir.
    Le principal c’est que tu ailles bien!

  20. C’est dur de se dire ça je trouve.
    On a 2 enfants, on arrive pas à avoir le petit troisième alors qu’on n’a eu aucun souci pour avoir les deux premiers. Renoncer à ce petit troisième moi ça me crève le coeur… J’aimerai tellement ressentir les choses comme toi…

  21. Oui c’est vrai que 5 c’est déjà une belle famille… Mais je comprends tout à fait ton sentiment…
    Plein de bisous <3

  22. Rien que pour toi… ♥ ♥ ♥

  23. mais oui, c’est un peu un deuil à faire .. mais moi avec le 4ème, j’ai compris que j’avais fini : ça me prenais trop d’énergie pour ensuite m’occuper des autres .. je craque toujours autant sur les bébés, j’en aurais bien eu encore 10.. comme toi, j’ai ce pincement au coeur, mais j’apprécie le temps que j’ai pour voir grandir les autres et les accompagner : on passe à autre chose : j’ai aimé tous les âges de mes enfants …. bon courage, chaque histoire est personnelle (j’ai pas suivi ce qui t’est arrivé il y a 6 mois) .. il faut profiter de l’instant présent …

  24. Tes mots me touchent beaucoup, courage et profites de chaque moment! Tu as 5 beaux enfants et c’est magique!! Bises et belle soirée

  25. Alors je ne vais garder que le positif de ce post : profite de l’instant présent pour justement ne pas passer à côté de tes 5 loulous qui grandissent trop trop vite (euh en ts les cas chez moi c’est comme ça ) et j’adore ton expression regarder « au ralenti » c’est poétique :-) des bisous

  26. Plein de douces pensées ma belle ! Gros bisous

Laisser un commentaire

*
= 4 + 4

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »