Par la fenêtre

par la fenêtre

J’ai cherché ce que je pouvais vous raconter de la fenêtre, je ne trouvais pas, je pensais à certains souvenirs, où je m’évadais souvent le regard vague par la fenêtre, à la maison, au lycée…

Et puis, je suis retombée sur cette vidéo que j’ai faite en janvier dernier, de mon petit caillou. J’ai filmé le décollage, le jour de notre départ, de la piste jusqu’au bout de l’île, à atteindre les nuages.

Il était difficile ce départ et en même temps je me souviens j’avais hâte de rentrer chez moi.

J’ai filmé, le  coeur serré, mais pas de larmes, je me suis imprégnée de chaque détail, une chance incroyable il faisait un beau ciel bleu, un peu de neige.

Par la fenêtre, ou par le hublot, je t’ai vu t’éloigner, mon petit caillou, on s’est fait vite avaler par les cumulus, je ne te voyais plus, j’ai regardé plusieurs fois la vidéo dans l’avion. C’était terminé, tu es loin de moi, mais tu restes mes racines, mon enfance, ces odeurs dans l’air salin.

On vous a dit au revoir à tous, j’ai revu ma famille, certains camarades d’école, mangé des produits oubliés, savouré le suprême d’oursins de mon tonton, assister à ces collations gargantuesques.

Par la fenêtre, j’ai savouré mes dernières minutes avec toi, mon petit caillou, comme si c’était la dernière fois.

6 Replies to “Par la fenêtre”

  1. Même si je sais que cela fut long pour toi, je ne pense pas que cela sera la dernière fois car on est trop attacher à nos racines et on y retourne toujours. bisous ma belle

    1. tout à fait, c’est pour cette raison que je dis « comme si » :wink:

Laisser un commentaire

*
= 5 + 6

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »