Haricot tarbais, le joyau de la Bigorre

sysyinthecity (5)

Il y a une semaine, j’ai eu le plaisir d’être invitée à une journée presse, accompagnée d’autres blogueuses de la région, à découvrir le haricot tarbais, ce joyau de la bigorre.

J’ai donc pris la route, le matin tôt, avec mes co-pilotes MamZelleA et CompletementNad, le trajet s’est super bien passée, on a tellement papotée ^__^

Arrivées vers 10 heures à la coopérative à Tarbes, ville que je ne connais pas du tout, nous avons été accueillis d’un café chaud, et déjà baignées dans l’ambiance devant l’étal des pots de haricots. Ensuite, nous avons chaussées nos jolies bottes, pailletées les miennes, j’assume totalement ma girlytude, ça n’existe pas ?

Nous nous sommes garées dans les champs, j’ai pris la place du Président de la coopérative, moi la girly des villes habituées à accéder à des places toutes tracées, mais je sais qu’il ne m’en veut pas ^__^ n’est-ce pas Président ?

Il faisait un temps magnifique, de bonnes températures, c’était vraiment très agréable, les jolies couleurs des champs de maïs, les haricots, cette plante grimpante, qui pousse soit sur grillage ou sur les maïs qui lui servent de tuteurs.

Entendre les voix, les cris dans les allées de haricots des travailleurs qui s’appellent, car il faut savoir que cette récolte ne peut être mécanisée, tout se fait à la main, un travail laborieux.

sysyinthecity

sysyinthecity (2)

sysyinthecity (9)

sysyinthecity (12)

sysyinthecity (13)

sysyinthecity (14)

sysyinthecity (3)

sysyinthecity (16)

sysyinthecity (11)sysyinthecity (10)

sysyinthecity (15)

sysyinthecity (4)

Ensuite nous nous sommes rendues à la coopérative, nous avons vu l’atelier de triage, l’ensachage, le stock où je n’avais qu’une envie : de m’y « baigner », en fait c’est super doux tous ces haricots, je suis certaine qu’ils auraient une propriété de relaxation !

Sur la chaîne d’ensachage, rien ne passe à la trappe, tout est contrôlé sur écran, tout sachet comprenant un corps étranger est éjecté, pour preuve comme anecdote un sachet ne passait pas le contrôle mais rien n’était visible, après maintes recherches il s’avérait qu’un haricot contenait un  plomb  tiré d’un chasseur sans doute !

sysyinthecity (18)sysyinthecity (6)sysyinthecity (7)sysyinthecity (17)

Merci encore à toute l’équipe des Haricots tarbais pour cette découverte, cet accueil chaleureux, cette chouette organisation et tous ces petits cadeaux ! J’aime beaucoup ces usines qui nous permettent de voir l’envers du décor, et ainsi nous mettre en confiance avec leurs produits, j’avais également eu le plaisir de le faire pour Bledina et l’eau Mont-Roucous, et à chaque fois ce sont des rencontres humaines et des relations de confiance qui se développent avec nous les consommateurs.

sysyinthecity (8)

Demain je vous raconte la suite… ne partez pas trop loin !

En attendant, je n’ai qu’une seule chose à vous dire, consommez en toute confiance les haricots tarbais, et si vous ne les trouvez pas encore par chez vous, vous pouvez remplir votre panier par ici, je dis ça, je dis rien ^__^

8 Replies to “Haricot tarbais, le joyau de la Bigorre”

  1. C’est sympa de découvrir « les coulisses  » d’un produit hé trouve

    1. tout à fait, cela permet d’avoir une image plus fiable :wink:

  2. J’en mangeais souvent quand j’habitais avec mes parents à Montauban.
    Bises

    1. oh tu habitais dans le coin ?

  3. C’est chouette comme balade gourmande
    Bises

    1. c’était vraiment sympa !

  4. J’habite Tarbes et je peux te dire qu’ils en sont fiers de leur haricot ! Et dans la garbure c’est miam miam ^^

    1. Et ils ont bien raison, c’est excellent !

Laisser un commentaire

*
= 3 + 5

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »