38 ans, être enceinte, je me souviens…

*Crédit Photo

Dans quelques jours, cela fera trois ans que mon test était positif pour notre petit dernier Kirikou. Je me souviens, on avait décidé d’avoir ce petit dernier, en se disant il arrivera quand il voudra, mais comme à chaque fois, ce fût très rapide. Pour la cinquième fois nous étions super heureux de la nouvelle, comme si c’était le premier, attendre avec impatience la première échographie, écouter ce petit coeur battre.

Mais mon bonheur a été gâché à quelques reprises, pourquoi ? De simples petits détails, mais pour une femme, pour moi ils m’ont peiné quelques fois…

Au résultat positif, j’ai pris rendez-vous avec mon généraliste (que j’aime beaucoup), qui me félicite et puis on passe aux choses sérieuses. Elle me prépare les prescriptions pour prise de sang, etc.. et puis là, la question ! « ah mais vous avez 38 ans, vous approchez les 40, bon il faut vérifier mais peut-être qu’il faudra faire l’amniosynthèse…vous comprenez c’est conseillé à partir de 38 ans. » Oui, oui je comprends, pas de soucis !

Et puis, la fameuse prise de sang pour les marqueurs sériques, la personne du labo « ah ben oui, à votre âge il vaut mieux le faire ! » … Je me sentais de plus en plus vieille, une grossesse heureuse, mais vieille, blessée !

Ensuite, la première échographie, celle où l’on vérifie l’épaisseur de la nuque du foetus… Encore ces mêmes compliments : « oh la , 38 ans, ah oui, c’est important de bien vérifier ! »  ah bon, pourquoi d’habitude vous faites ça vite fait ???

A chaque consultation, je ressortais un peu plus vieille, sauf chez mon gynéco, toujours aussi adorable, à qui cela ne causait aucun problème.On me disait épanouie, mais dans ma tête un peu frustrée. Et finalement pour une cinquième grossesse, elle a réussie à être différente des autres,  pour une première fois j’ai perdu les eaux à la maison, des contractions ressenties dans le dos, il nous a même fait une fausse alerte et m’a fait passé une nuit à la maternité avec un retour bredouille pour y revenir une semaine plus tard !! il était déjà coquin !

Aujourd’hui, les grossesses sont de plus en plus tardives, alors s’il vous plaît « personnel médical » soyez un peu plus délicats dans vos paroles, ce n’est plus quelque chose d’exceptionnel !

Pourquoi tous ces souvenirs ? j’approche de mes 41 ans, je me sens encore jeune, oui oui, et si je recommençais, comment réagiraient-ils ?

Et vous, ça vous choque des grossesse après 40 ans  ?

33 Replies to “38 ans, être enceinte, je me souviens…”

  1. Etre enceinte apres 40 ans il peut y avoir des risques, on le sait et on est peut etre pas obliger que TOUT le monde nous le disent. De toute façon c’est dans la tete, si on se sent bien dans sa tete on se sent bien dans son corps et vise versa.
    Ce qui me ferai peur ce n’est pas le regard des autres mais c’est de ne pas pouvoir en profiter.
    En tout cas je ne jugerais personne.

    1. On connait forcément les risques mais comme tu dis on n’est pas obligé de nous le jeter à la face à chaque fois :wink:

  2. Pas choquée du tout non! Les gens passent plus de temps à se critiquer les-uns les-autres plutôt que se remettre en question.
    Moi, toutes ces phrases glissent sur moi (les phrases qui agacent), je garde un beau sourire et je réponds gentiment. Par contre, si la personne insiste, je lui dis franchement que ses réflexions me mettent mal à l’aise.
    Je n’ai que 31 ans et je viens d’avoir un bébé mais si j’en refais un plus tard et que ça approche la 40taine, j’espère qu’on me respectera autant, moi, mes choix et ma grossesse tardive.

    1. je suis peut-être trop sensible aux réflexions :-|

  3. y a des risques mais si on es bien et qu’on le veut ce bebe pkoi pas hein c ta vie ta famille tu fais ce que tu veux non lol !!
    bisouss

  4. Ca na ne me choque absolument pas mais il n’ y pas hélas que le personnel médical.
    Je me souviens d’un débat sur Facebook ou beaucoup de jeunes mères trouvaient qu’après 30/32 ans, c’ était trop vieux pour faire des enfants

    1. eh bien, heureusement que ça change, tellement de mamans aujourd’hui ont des enfants après 30 ans !!! elles auraient besoin de remettre en question :wink:

  5. Alors moi, non seulement ça ne me choque pas du tout mais en plus je l’envisage très sérieusement!
    Nous voulons une famille nombreuse, 4 enfants minumum, 5 étant l’idéal, mais j’ai mes études à terminer, ma carrière à lancer, et vu que je suis jeune (j’ai 31 ans), je me dis qu’on peut tout à fait envisager un prochain enfant dans 5 ou 6 ans, puis enchainer avec une 4° et une 5° grossesse… (si on en a encore envie, si la nature ne nous en prive pas…), et avoir le dernier à 41/42 ans ça me semble tout à fait correct vu la moyenne actuelle et vu comme on vit de plus en plus longtemps!

    La seule chose qui me chafouine c’est l’écart d’âge avec ma grande que j’ai eu à 19 ans…

    Pour le personnel médical, je n’ai curieusement pas eu trop de réflexions quand j’avais 19 ans, si ce n’est que la plupart des médecins me parlaient comme à une gamine. Mais j’ai noté que 9 ans plus tard, ils s’adressaient à moi de la même manière, donc je pense pas que c’était une question d’âge, je crois surtout que le personnel médical a tendance à se croire très supérieur à ses patients…

    Par contre j’ai eu beaucoup de réflexions désagréables sur mon poids… Le seul qui a été sympa c’est mon échographe, qui prenait note de mon surpoids sans en rajouter… Et le jour de l’accouchement, l’équipe a vraiment été sympa et ne m’a pas gonflé avec mon poids non plus. En revanche, tout le long de la grossesse on m’a promis maintes horreurs, on m’a demandé d’arrêter de grossir (alors que je n’ai pas pris un gramme durant cette grossesse), on m’a vu comme une grande irresponsable. Et c’était très désagréable… Mais bon, j’ai la tête solide donc ça ne m’a pas touché outre mesure, juste énervé sur le coup! ;-)

    1. je te rassure, pour l’écart d’âge , on le vit avec l’aîné qui a 20 ans et le dernier qui a 2 ans, c’est vrai qu’ils ont des relations différentes, mais il y a un petit côté difficile à t’expliquer comme ça, mais c’est une belle relation !
      et pour la grossesse, c’est cela en fait, c’est agaçant sur le moment, et après… :wink:

  6. Pour être médecin, c’est « juste » que plus l’âge avance & plus le risque de complications (pas que la trisomie) augmente parallèlement.
    En effet, le tact & la délicatesse ne st pas les qualités majeures des médecins, ms heureusement qu’il y en a qui en ont pour d’autres.
    Après, les études montrent bien que l’âge moyen de la mère augmente, ainsi que l’âge de la 1ère grossesse… Cela n’entache pas le fait que les risques st là. La médecine sait prévenir bcp de choses, ms avant tout, elle veut protéger la mère (et l’enfant).
    Je peux comprendre ton ressenti.
    Ma gynéco sait que je suis médecin, mais malgré tout, à chaque consultation, elle me disait « si vous voulez des enfants, il faudra y penser »…
    La presse montre énormément de grossesses (simples & faciles) de nos stars… et je crois que le monde médical veut rappeler que lorsqu’on a 38-40 ans, on ne tombe pas enceinte en claquant des doigts & que cela peut prendre plus de temps.
    En ts les cas, c’est une chance que ta gynéco ait su compenser ttes ces vilaineries qu’on a pu te dire :)

    1. je comprends tout à fait le fait que le personnel médical veuille prévenir, ce qui est tout à fait normal, ce qui m’a gêné ce sont ces petites remarques à répétition…
      mais j’ai tout de même passé une très belle grossesse :wink:

      1. Non, mais je comprends que ces paroles aient pu être blessantes à la longue… parce que répétées par différents membres du personnel en plus !

  7. Allez je vais mettre mon grain de sel (je rigole)
    Perso je n’ ai qu’une Sucrette alors que je vais sur mes 37 ans et si j’envisage un 2e enfant je ne souhaite pas en avoir plus.
    Je suis admirative de nanas comme toi à la tête d’une tribu (ce n’est pas péjoratif ce mot hein!)
    Pour ce qui est d’un enfant après 40 ans, pourquoi pas. Mais j’avoue connaître dans mon entourage des personnes (plutôt des hommes en fait) ayant eu des enfants tard et se pose alors la question de la disparition éventuelle du parent alors que l’enfant est encore jeune.
    Je pense à un jeune homme ayant perdu son père alors qu’il avait 20 ans et qui en reste très marqué…
    Certes, tu peux me répondre que la vie peut t’emporter alors que tu es jeune et te faire laisser un enfant en bas âge derrière toi.
    Mais je t’avoue que cette angoisse sera chez moi plus forte et que je ne pense pas avoir d’enfant après 40 ans.
    Bon c’est pas tout ça mais il faudrait donc que je fasse mon 2e maintenant!!!!!

    1. eh oui, forcément je te répondrais que la vie peut t’emporter quand tu es jeune..
      bon ça y est tu nous as fais le petit deuz ?? :lol:

  8. J’ai 36 ans et j’envisage le 3ème, alors…merci de m’avertir, je me tiens prête du coup!

    1. Yes !! un petit troisième ???!!!!! :lol:

  9. Et les bébés ça maintient jeune nan? Moi ça ne me choque pas et j’envisage d’avoir d’autres enfants, pas tout de suite donc forcément mon âge aura avancé.

    1. c’est vrai que ça maintient jeune, on est obligée d’avoir une pêche d’enfer :lol:

  10. mamandoudouce dit : Répondre

    Moi, ça ne me choque pas du tout d’avoir un bébé à 40 ans! De toute façon, si tu es jeune (20 ans) ça ne va pas, si tu approches la quarantaine, ça ne va pas non plus alors……
    Chacun fait bien comme il veut et surtout comme il peut ;-)

    1. d’accord avec toi :lol:
      il y en a toujours qui ont la critique facile !!

  11. J’ai un peu l’impression qu’il se trouvera toujours des gens pour avoir des mots blessants pour une femme enceinte, quel que soit son âge ou sa situation… Une grossesse après 40 ans, je ne crois pas qu’aujourd’hui ce soit choquant non… Comme tu dis, on fait des enfants plus tard aujourd’hui, je fais mon premier à 28 ans, à cet âge là, ma mère avait sa deuxième (moi en l’occurence). Je n’envisage pas une famille nombreuse pour ma part, j’aimerais avoir deux enfants, ceci dit, je n’envisage pas tout de suite ce deuxième, j’aimerais qu’ils aient un petit écart d’âge (genre 5 ans), pour que le premier soit déjà un minimum autonome et puisse vivre le fait de devenir grand frère (bon peut être qu’entre temps je changerais d’avis évidemment). Ca me ramène dans les 33 ans. Si je décidais à ce moment-là d’avoir un troisième, je pense que j’envisagerais les choses un peu pareil, avec un peu d’écart, mais peut être un peu moins cela dit… les 40 ans on y arrive vite.

    1. oh oui ça arrive vite !!! :lol: mais tu as le temps de voir venir :wink:
      merci pour ton petit mot !

  12. Une de mes amies d’école a eu son petit dernier (ou pas) à 45 ans avec grand bonheur, les deux grands ayant la vingtaine. Elle accuse cependant une plus grande fatigue que 20 ans plus tôt.
    Moi, à 20 ans, je rêvais d’une grossesse à 40 ans. Je voyais ça comme une 2ème jeunesse ! Puis j’ai eu mes enfants jusqu’à 32 ans et à 40 ans, je n’en avais plus envie. J’ai préféré profiter d’une certaine liberté retrouvée avec l’autonomie des enfants.
    Mais, c’est bien de savoir que c’est possible et que chacune a le choix de sa vie, de ses grossesses, de ses bonheurs. Qui est-on pour juger ?

    1. comme tu dis qui est-on pour juger ??
      c’est certain que pour la fatigue on ne récupère pas avec autant de facilité, je confirme :lol:

  13. c’est un peu comme avec les gros!!
    ils se dédouane en disant ha ou i mais bon t’es trop vieille la madame!! ou alors ha t’es trop grosse on voit pas bien !!
    en fait je pense que a l’est panique parce que ce n’est pas dans la « norme » de ce qu’on leur a appris…
    bref 41 ans?? faut en refaire !! allez pour la route !!!!
    krkrkrkrk

    1. si j’ai ton accord alors… en route :lol:

  14. Moi j’ai pris mon temps et j’ai fait mes 2 filles bien après 30 ans. J’avais 36 pour Chatounette alors à 40 , ça ne me pose aucun problème mais tu sais que les langues malveillantes sont toujours trop pendues. Ma belle mère a eu mon petit bof à 42 ans alors tu vois ! Bises ma belle

    1. c’est tellement plus facile de critiquer que de balayer devant sa porte :wink:

  15. Les médecins ont oubliés qu’il n’y a pas si longtemps jusqu’à la ménopause les femmes avaient des enfants… si si…
    Tu approches des 41 ans, nous avons à peu près le même age alors lol

    1. c’était tabou au départ et maintenant ça rentre presque dans la normalité d’avoir des enfants après 40 ans, ils ont un peu de mal à suivre :lol:

  16. Coucou,

    Je ne suis pas du coup choquée surtout que ma maman m’a eu a presque 38 ans et cela dans les années 1980. Je n’ai jamais échangé avec elle sur ce que lui avaient dit le personnel médical mais je sais que pour moi ce n’était pas toujours évident à l’époque, notamment face aux enfants et ados… Je suis ravie aujourd’hui que les mentalités aient évolué (du moins pour la plupart des gens). J’espère que le personnel médical prendra note de ton post et enrichira son vocabulaire pour faire passer leurs mises en garde avec plus de délicatesse :-)
    Bises :wink:

    1. Merci à toi ! :wink:

Laisser un commentaire

*
= 5 + 9

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »