Masques de protection, couture

Hello ma jolie city !

Nous en sommes à la huitième semaine de confinement, le 11 mai approche à grands pas. La date donnée pour le début du déconfinement. Les enfants iront-ils à l’école ou pas ? Les gens respecteront-ils les consignes ? tellement de questions !

Depuis plusieurs jours, dès que j’ai un peu de temps, j’essaie de réaliser quelques masques pour ma famille et mes proches. Je débute en couture, j’ai commencé les cours en septembre dernier. Je ne doute pas que mes masques ne sont certainement pas parfaits. Ma prof de couture m’a félicité, donc je m’en sors pas trop mal apparemment 

 ATTENTION ce masque ne remplace pas un masque testé en laboratoire. Ce masque ne protège pas du virus Covid-19. Chaque piqûre est une porte d’entrée pour les particules et fragilise l’effet de filtre recherché. Je vous conseille donc de ne pas réaliser la surpiqûre du milieu « nez-menton ». Pour qu’un masque soit réellement efficace, tout réside dans la fibre utilisée : tissu coton ou polyester coton, résistant au lavage à 60° minimum. Placer une doublure interne : molleton fin ou ouate ou polaire fine « Recommandations d’utilisation » d’après le Centre Hospitalier de Montfavet – Avignon (84 – Vaucluse) Un masque en tissu n’est pas un dispositif médical. Le masque en tissu permet de diminuer les contacts mains-bouche et de limiter la contamination par projection (postillons). L’utilisation des masques en tissu nécessite une grande vigilance et des précautions d’emploi. Cette utilisation ne remplace pas les recommandations barrières habituelles. Les conseils d’utilisation des masques en tissu sont : 

  • Se laver les mains avant toute manipulation du masque, 
  • Une fois positionné, ne plus le toucher ; 
  • L’enlever en cas de souillures ou de projections ; 
  • Enlever le masque dès qu’il est humide (utilisation 4 heures maximum en continue) ;
  • Dès le retrait du masque par les élastiques et sans toucher le tissu, le positionner dans un sac en plastique étanche type sac de congélation pour le transport ; 
  • Lavage quotidien du masque après utilisation, à la machine, à 60 ° pendant 30 min. 
  • Lavage quotidien du masque après utilisation, à la main après savonnage et, repassage pour un nettoyage vapeur ;
  • Séchage du masque au sèche-linge ou à l’intérieur. Ne pas faire sécher à l’air libre

Si vous êtes débutante comme moi, je vais vous donner mes petites astuces et comment j’ai procédé.

J’ai téléchargé le patron de chez Makerist, il est gratuit. Avant de me lancer, j’ai visionné plusieurs fois la vidéo sur Youtube de Valma Créas, elle est super bien faite, et vous donne le pas à pas. Je me suis adaptée aux deux tuto, j’ai lu un peu les recommandations qui étaient faites, et je me suis lancé.

Une fois les patrons de toutes les tailles imprimées, je les ai plastifiées, ça évite de les abîmer, vu que je vais en faire plusieurs. La marge de couture est comprise.

On coud la première partie, sur la partie arrondie, sur la largeur, les tissus endroit contre endroit. La même chose sur le côté doublure qui comprend le PUL. On crante ensuite la partie arrondie.  On coud ces deux parties, tissus endroit contre endroit, en haut et en bas. On le retourne sur l’endroit.

Sur le bord, on plie à l’aide du fer à repasser, sur environ 3 mm, et ensuite on rabat à l’aide du fer à repasser, ce sera le passage de l’élastique. On coud au rebord. On rentre l’élastique à l’aide d’une petite épingle et on noue. 

Pour le tissu, comme les recommandations, j’ai utilisé du coton, j’en avais un peu à la maison, et j’en ai trouvé à petits prix sur deux sites commerçants. Pour la doublure, j’ai utilisé du PUL (comme conseillé) Le « PUL » est un tissu 100% imperméable, doux et souple, qui coud facilement et permet de confectionner toutes sortes d’articles imperméables et résistants aux lavages répétés.
En particulier, c’est l’imperméable utilisé pour la confection de couches lavables.
Il est aussi tout à fait indiqué pour la confection d’alèses, de bavoirs, tapis de change, protection pour siège auto ou siège bébé, housse de coussin de chaise, protection de fauteuil, paniers pour animaux et plus généralement tout type de protection contre les liquides.

Je trace les patrons avec les stylos Frixion qui s’efface à la chaleur du fer à repasser, petite astuce donnée par ma professeur de couture l’an dernier. 

Ma technique du moment, je découpe les masques que je prévois faire, ainsi que les doublures. Ensuite, il me reste à les coudre selon le fil de couture, par exemple hier j’ai cousu tout ceux qui pouvaient avoir du fil bleu clair. Cela m’évite de changer les canettes de fil trop souvent. 

N’hésitez pas si vous avez des questions, j’essaierai de vous y répondre au mieux ♥

19 Replies to “Masques de protection, couture”

  1. J’ai fait pas mal de masques comme ceux-là au début du confinement mais maintenant, ils ne sont plus conseillés à cause de la couture du milieu. En plus, le modèle Afnor est bien plus simple et rapide à coudre, je ne fais plus que celui-ci (même si on utilisera sans doute les premiers masques quand même parce que zut, je ne les ai pas faits pour rien!)

    1. oui j’ai vu ça, je me suis mise depuis au modèle AFNOR, c’est vrai qu’il est plus simple à réaliser

  2. trop chouettes tes masques
    ici on sait pas coudre, on les as commandés :)

    1. c’est chouette aussi !

  3. J’ai fait 5 masques en tissu avec le modèle AFNOR mais j’ai dû m’arrêter car je n’avais plus d’élastique. J’appréhende le 11 mai et le port du masque toute la journée…

    1. oh la la oui , bon courage !

  4. Je ne suis absolument pas douée pour la couture alors incapable de faire ça! bravo!

    1. merci !!

  5. Ils sont très réussis
    Comme je ne sais pas.coudre ma maman nous en a fait

    1. elle est géniale cette maman !

  6. Super!! Comme je n’ai pas de machine, que je ne couds pas j’en ai achetés en tissu mais je n’en aurai pas assez…

    1. c’est vrai qu’il va en falloir un sacré stock !

  7. J’en ai fait également mais j’ai pris le modèle rectangulaire, super simple à faire

    1. oui je me suis lancé au modèle AFNOR, plus simple en effet

  8. Bravo à toi ! de mon côté je vais essayer d’en acheter en hypermarché… mais moins je porterais un masque mieux je me porterais (j’ai pas du tout hâte…)

    1. comme je te comprends !

  9. Ils sont top ! J’en ai fait sans couture car je n’ai pas de mac :(

    1. on peut en faire sans MAC, bravo !

  10. merci pour la technique

Laisser un commentaire

*
= 3 + 3

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »