Week-end à Paris avec couvre-feu

Hello ma jolie city !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous vous souvenez sans doute de notre petit week-end à Paris avec couvre-feu…

J’ai vraiment hésité à faire ce séjour, je pensais annuler et puis on s’est dit « ce sera comment au printemps ? mieux ? pas certain »

Alors on y est allées, entre mère et fille, pour ses dix sept ans ! Elle était aux anges ma grande fille, on lui avait réservé la surprise :)

Nous y sommes allées le premier week-end des vacances de Noël, le couvre-feu était à vingt heures. Il faisait nuit vers 17h30, alors on réfléchissait bien à nos sorties et puis à nos dîners :)

Ma grande ado voulait se rendre absolument dans sa boutique de KPop, elle était ravie de l’avoir fait. Ensuite, elle m’a dit Maman, je te laisse m’emmener où tu veux :)

Bon je vous avoue, que ce n’était pas simple. J’aurais aimé l’emmener visiter des musées, des beaux lieux ; malheureusement tout devait se faire de l’extérieur. Rien d’ouvert, pas de musées, pas de restaurant, pas de bars, hormis du service à emporter. Et le petit détail qui a toute son importance, pas de lieux pour faire la petite pause « pipi ». Vous allez me dire « les toilettes publiques », je vous dirais juste NON merci !

Bref, on a regardé ce qu’il y avait dans le secteur de l’hôtel, autant les endroits à voir et la restauration, et on s’en est bien sorties :)

Les visites, les balades

Dès le vendredi soir , à notre arrivée, on a filé aux Galeries Lafayette, voir les jolies vitrines animées. Je voulais qu’elle voit leur superbe sapin de Noël. On a eu le droit à un joli spectacle de chansons sur la passerelle, c’était beau !

On est passé à la terrasse avec la vue sur Paris. On a choisi le beau moment, on a voulu repasser dans le week-end, c’était inaccessible par la foule.

Samedi matin, sous un déluge de pluie, direction le magasin de Kpop, ses yeux brillaient de bonheur.

Par chance, la pluie a cessé et on a eu beau le reste du séjour. La pluie a refait son apparition le lundi pour notre départ :)

Passage au Bon Marché, on a pu admirer leur belle décoration. Pour le déjeuner, on a trouvé un petit resto de bagel à emporter, qu’on a mangé sur le bord d’un trottoir…

Balade du côté du Louvre, pas de bol, on y a croisé des CRS et des manifestants… On ne s’y est pas éternisé évidemment. On a pu voir la Pyramide du Louvre de loin, puisque tout est barricadé.

La station de métro Othoniel, je voulais vraiment qu’elle la voit, on avait tellement aimé son exposition à Montpellier. Je ne me lasse jamais de la voir si majestueuse.

Passage aux colonnes de Buren, ça lui a plu, depuis le temps qu’elle en entendait parler. Je vous laisse imaginer le nombre de clichés que j’ai dû lui faire :)

Petit détour Place Vendôme, admirer les belles vitrines de luxe.

Un bon chocolat chaud aux Ateliers du Bristol.

Dimanche, grand soleil, une super belle journée et on avait rendez-vous avec ma super copine.

Il faisait tellement beau, on est parties tôt le matin pour faire une grande marche.

Un tour au Centre Georges Pompidou, le quartier si vide, si triste.

Elle voulait voir la Place de la République puisqu’on était dans le secteur, chose faite !

On a rejoint ma copine et ses filles au Sacré Coeur. On a tenté moult photos, et puis petit tour à la Maison Rose. Pour le déjeuner, on s’est contenté du maigre choix. Un bon vin chaud (pour les adultes je vous rassure), et une bonne crêpe salée, mangée en marchant bien sûr.

Et puis, pourquoi ne pas descendre jusqu’au Moulin Rouge ? les enfants on ne regarde pas les vitrines :)

Le lundi matin, avant de partir, passage obligé à la pâtisserie de Cyril Lignac. On s’est réchauffé avec un délicieux chocolat chaud et une chocolatine, je n’ai pas de mots, les meilleurs que j’ai pu goûter jusqu’ici !

L’hébergement

Pour l’hôtel, j’avais sélectionné quelques arrondissements de Paris où je préférais séjourner.

Mon choix s’est arrêté sur l’hôtel Louvre Marsollier, dans le deuxième arrondissement. Totalement ravie de cette sélection. Un hôtel très très bien placé. Le personnel très accueillant, à l’écoute et de bons conseils pour les balades. La chambre était très propre, petite mais très bien pour toutes les deux avec sa salle de bain. Pas de petits déjeuners servis le week-end. Par contre on pouvait se servir du petit salon pour manger si on le souhaitait, on pouvait également demander des couverts. On a préféré manger tranquille dans la chambre le soir.

Restauration

C’est ce qui m’a manqué, ne pas pouvoir m’assoir à une table avec ma grande fille, le soir par exemple.

Heureusement, l’hôtel est très bien placé, il y a un grand choix de restaurants à proximité et de petites boutiques.

Le premier soir, on s’est fait des nouilles achetées dans une boutique coréenne. Samedi soir, on a testé le restaurant coréen Dochilak à quelques dizaines de mètres de l’hôtel, on s’est régalé. Le dernier soir, on s’est fait livrer des burgers.

On a passé un chouette week-end, ma fille était ravie.

Cela m’a fait du bien de revoir Paris, mais je lui ai trouvé un petit côté triste. Il manquait cette ambiance de restaurants ouverts, les tables sur les trottoirs, les petites boutiques de souvenirs fermées, les rames de métro « vides ». C’était étrange à cette époque de l’année.

11 Replies to “Week-end à Paris avec couvre-feu”

  1. La période des fêtes est sans doute la meilleure pour visiter Paris en mode Covid et couvre-feu. Au moins, vous avez pu voir toutes les décos, les illuminations et tout… Ca a rendu votre séjour un peu magique quand même!

  2. tu m’étonnes que ça a du être étrange mais vous vous en êtes très bien sorties je trouve !
    et Paris presque vide c est sympa aussi :)

  3. Je trouve votre weekend très sympa vu les conditions sanitaires ! Je suis sure qu’elle en gardera que de bons souvenirs

    1. C’était tellement chouette de se voir

      1. ♥♥

  4. Vous en avez bien profité, un sacré programme ! tu viendrais en ce moment avec le couvre feu à 18h, ce n’est pas aussi cool… et puis les lumières de Noël heureusement ont donné un semblant de vie à la ville…

    1. oui effectivement, l’ambiance festif de Noël a apporté du charme malgré tout !

  5. Flavie Giraud dit : Répondre

    Perso, depuis l’arrivée de cette pandémie, j’avais l’impression d’être en case. Je ne fais que passer toute ma journée devant mon écran. Croyez-moi, une fois que ce virus sera complètement maîtrisé, tout le monde portera des lunettes.

  6. Ca fait quelques années que je ne suis pas allée à Paris, ça commence à être long

  7. coucou,
    Malgré le contexte, tu as eu raison d’en profiter…
    Ca me manque de ne plus voyager !

  8. Merci pour ces photos, et il est vrai qu’on ne pourrait pas retrouver cette image de Paris qui brille de mille feux à cette époque de l’année, du moins, on ne pourrait pas en être sûr. Vous avez mieux fait d’y aller malgré tout.

Laisser un commentaire

*
= 3 + 3

:wink: :-| :cry: :oops: :lol: :roll: :-? :-o :( more »